user: pass:


Charpentier, Etienne, 1749. Véritable Portrait d'un Rhinoceros Vivant que l'on voit à la Foire Saint Germain à Paris. Broadsheet published separately

  details
 
Location: Captive
Subject: Captivity - Before 1800
Species: Indian Rhino


Original text on this topic:
Notes Dr Kees Rookmaaker:

1749

CHARPENTIER - B
Broadsheet of Dutch Rhinoceros

Large size, 400 x 550 mm
Rhinoceros facing right
Vignet with captain
Text only in French, Title above the animal, 13 ½ lines left of the vignet, 13 ½ right.
No name of publisher at the bottom

Example
Paris, Bibliotheque Nationale, Collection Hennin t.100, no. 8631

Rookmaaker & Monson 2000, no. 17
Faust and Stopp, 728.2

This print added to the French translation of Parsons dated 1760, pl. I*

Véritable Portrait d’un Rhinoceros vivant que l’on voit à la Foire Saint German à Paris.

Cet animal ou Monstre icy représenté fut pris en 1741 en Asie, dans la Province d’Assem, qui apartient au Grand Mogol, par le Capitaine Douwemout van der Meer, qui l’a amené en Hollande et ensuite en France au mois de Janvier 1749. Il n’avoit que 3 ans quand il fut pris; Sa taille étoit alors de 5 pieds 7 pouces de hauteur, 12 pieds de long.r et 12 de grosseur, il est devenu depuis ce tems-là beaucoup plus grand et plus gros. Ce monstre est de couleur muse, il n’a point de poil comme l’élephant, si non aux extremités des oreilles, et au bout de la queue où on en voit tant soit peu. Il a une corne placée sur le nez. Laquelle corne lui sort à se defendre contre son ennemi antipathique qui est l’Elephant; il court avec une légereté étonnante, il sçait nager et il aime à se plonger dans l’eau comme un canard. Sa tête se rend un peu pointue au devant, ses oreilles ressemblent à celles d’un Asne; ses yeux sont excessivement petits pour sa taille qui est énorme. Il semble que sa peau soit couverte de coquilles, elles se battent l’une contre l’autre quand l’Animal se remue: elles sont épaisses de 2 pouces, ses pieds sont quarré et fort gros; il a 3 griffes. Cet animal comme il est dit ci-depuis est l’enemi suré de l’Eleph’t quand ils se rencontrent, il est infaillible qu’ils ne se battent; le Rhinoceros se met sous le ventre de l’Elephant et lui enfonce sa corne dans le ventre jusqu’a ce que l’Elephant succombant à la douleur, sa laisse tomber et écrasse son ennemi par le propre poids de son corps. Pour sa nourriture il mange 30 livres de foin et 20 livres de pain par jours, il boit 14 scaux d’eau et de la bierre; il a été pesé à Stougart dans le pays de Wirtemberg, le 3 May 1748, il pesoit 5000 livres: Il n’est point farouche, il est tout au contraire très apprivoisé doux soi on peut se servir de ce termer [?] comme une tendre colombe, parce qu’il n’avait qu’un mois quand quelques indiens l’attraperent avec les cordes, ils tuerent sa mere à coups de flèches, à 2 ans ce Rhinoceros couroit dans les appartemens, commepourroit faire un chien, il alloit autour des tables des Seigneurs où on le menoit pour le faire voir et se laissoit caresser par tout le monde. Il faut mener ce monstre en chariot et que le chariot soit couvert, il faut quelque-fois / c’est-à-dire quand les chemins sont mauvais / mettre jusqu’à 20 chevaux pour le tirer. Il sort de sa cabine sans aucune difficulté. Cet animal a été vu à la Cour de France, d’Allemagne et autres Cours Etrangeres où il fait l’admiration de tous les Souverains.
1749

CHARPENTIER - B
Broadsheet of Dutch Rhinoceros

Large size, 410 x 550 mm
Rhinoceros facing right
Vignet with captain
Text only in French, Title above the animal, 13 ½ lines left of the vignet, 13 ½ right.
Name of publisher at the bottom

Examples
Bingen, collection Ingrid Faust
London, British Museum, Print Room, Nat.Hist., Case 244**, Mamm. 1914-5-20-688
Paris, Museum national d’Histoire Naturelle, 5277

Rookmaaker & Monson 2000, no. 17
Faust and Stopp, 728.2

This print added to Ladvocat 1749

Véritable Portrait d’un Rhinoceros vivant que l’on voit à la Foire Saint German à Paris.

Cet animal ou Monstre icy représenté fut pris en 1741 en Asie, dans la Province d’Assem, qui apartient au Grand Mogol, par le Capitaine Douwemout van der Meer, qui l’a amené en Hollande et ensuite en France au mois de Janvier 1749. Il n’avoit que 3 ans quand il fut pris; Sa taille étoit alors de 5 pieds 7 pouces de hauteur, 12 pieds de long.r et 12 de grosseur, il est devenu depuis ce tems-là beaucoup plus grand et plus gros. Ce monstre est de couleur muse, il n’a point de poil comme l’élephant, si non aux extremités des oreilles, et au bout de la queue où on en voit tant soit peu. Il a une corne placée sur le nez. Laquelle corne lui sort à se defendre contre son ennemi antipathique qui est l’Elephant; il court avec une légereté étonnante, il sçait nager et il aime à se plonger dans l’eau comme un canard. Sa tête se rend un peu pointue au devant, ses oreilles ressemblent à celles d’un Asne; ses yeux sont excessivement petits pour sa taille qui est énorme. Il semble que sa peau soit couverte de coquilles, elles se battent l’une contre l’autre quand l’Animal se remue: elles sont épaisses de 2 pouces, ses pieds sont quarré et fort gros; il a 3 griffes. Cet animal comme il est dit ci-depuis est l’enemi suré de l’Eleph’t quand ils se rencontrent, il est infaillible qu’ils ne se battent; le Rhinoceros se met sous le ventre de l’Elephant et lui enfonce sa corne dans le ventre jusqu’a ce que l’Elephant succombant à la douleur, sa laisse tomber et écrasse son ennemi par le propre poids de son corps. Pour sa nourriture il mange 30 livres de foin et 20 livres de pain par jours, il boit 14 scaux d’eau et de la bierre; il a été pesé à Stougart dans le pays de Wirtemberg, le 3 May 1748, il pesoit 5000 livres: Il n’est point farouche, il est tout au contraire très apprivoisé doux soi on peut se servir de ce termer [?] comme une tendre colombe, parce qu’il n’avait qu’un mois quand quelques indiens l’attraperent avec les cordes, ils tuerent sa mere à coups de flèches, à 2 ans ce Rhinoceros couroit dans les appartemens, commepourroit faire un chien, il alloit autour des tables des Seigneurs où on le menoit pour le faire voir et se laissoit caresser par tout le monde. Il faut mener ce monstre en chariot et que le chariot soit couvert, il faut quelque-fois / c’est-à-dire quand les chemins sont mauvais / mettre jusqu’à 20 chevaux pour le tirer. Il sort de sa cabine sans aucune difficulté. Cet animal a été vu à la Cour de France, d’Allemagne et autres Cours Etrangeres où il fait l’admiration de tous les Souverains.

Under the text:
à Paris chés Charpentier rue S. Jacques au Coq. Avec permission et privilège du Roy.



1749

Dijon, France, May 1749

CHARPENTIER - B
Broadsheet of Dutch Rhinoceros

Large size, 410 x 550 mm
Rhinoceros facing right
Vignet with captain
Text only in French, Title above the animal, 13 ½ lines left of the vignet, 13 ½ right.
Name of publisher at the bottom

Examples
Print described (not illustrated) in:
Marchant, Louis, 1884. Un rhinocéros en France au dix-huitième siècle. Magasin Pittoresque, 52: 152, 1 fig.


This print added to Ladvocat 1749

Véritable Portrait d’un Rhinoceros vivant que l’on voit à la Foire Saint German à Paris.


Publisher at bottom:
A Paris, chés Charpentier, rue Saint-Jacques au Coq, avec permission et privilège du Roy.

Marchant:
Une note manuscrite, qui se trouve au-dessous de cette légende, est ainsi conçue:
“Cet animal arriva à Dijon le douzième may 1749, et je fus le voir avec ma famille, le vendredi après la Pentecôte, 23e may de la même année; il était logé au faux-bourg Saint-Nicholas.”


[ Home ][ Literature ][ Rhino Images ][ Rhino Forums ][ Rhino Species ][ Links ][ About V2.0]